Station d’Écologie Théorique et Expérimentale

Grottes

Deux grottes naturelles sont dédiées à la recherche sur la faune cavernicole et notamment sur le Protée Proteus anguinus, qui y est élevé depuis le début des années 1950.

Cet amphibien des cavernes, dont la peau est totalement dépigmentée, mesure entre 15 et 25 centimètres. Il est aveugle, mais perçoit les vibrations de l’eau, et peut vivre jusqu’à 100 ans.

Le protée, qui vit surtout dans les eaux des grottes karstiques des Alpes dinariques traversant la Slovénie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine, est l’unique vertébré strictement cavernicole d’Europe, espèce d’ailleurs protégée. Les grottes abritant le laboratoire souterrain de Moulis, constituent l’une des rares installations expérimentales du globe dédiées à leur recherche.

En effet, y sont installés des aquariums et des bassins en ciment alimentés par les eaux de la rivière souterraine. Plus d’une trentaine de Protées y sont étudiés (années de naissance et de mort, âges de maturité, sexuelle, cadences de reproduction, nombre d’œufs) afin de comprendre les mécanismes biologiques d’adaptation de ces espèces à leur environnement, inchangé depuis des millions d’années.

CNRS

© 2019 SETE Moulis CNRS - Site créé par Digitanie